Évènement

Journée mondiale de lutte contre l'homophobie

Les avocats parisiens s’engagent en donnant des consultations juridiques gratuites

Mis à jour le 17.05.2019

18mai.
10:00
18:00

Place Jean-Ferrat – 75020 Paris

La Journée mondiale de lutte contre l'homophobie et la transphobie est célébrée tous les 17 mai, en référence à ce jour de 1993 où l’homosexualité fut définitivement rayée par l’OMS de la liste des maladies mentales. Cette journée a pour but de promouvoir des actions de sensibilisation et de prévention pour lutter contre l'homophobie, la lesbophobie, la biphobie et la transphobie.

Des avocats bénévoles seront présents place Jean-Ferrat, dans le 20e arrondissement de Paris (Ménilmontant) pour deux permanences juridiques le samedi 18 mai 2019. Ils délivreront également gratuitement des conseils juridiques dans le Bus de la Solidarité qui stationnera place de la République lors de la Marche des Fiertés parisienne du 29 juin 2019.

La lutte contre l’homophobie et la transphobie a permis de grandes avancées dans la seconde moitié du XXe siècle. Parmi elles, la dépénalisation de l’homosexualité (1982), la protection contre les discriminations liées à la sexualité (1985), le PACS (1999), le mariage pour tous (2013), la possibilité de modifier son état civil sans recours à une intervention chirurgicale (2016), ou encore la reconnaissance de l’identité de genre comme critère de discrimination (2016).

Il s’agit donc d’une histoire chargée de victoires pour les droits des personnes LGBTQI mais également pour les droits de l’Homme de manière générale.

Malgré ces conquêtes, une recrudescence des actes homophobes a eu lieu en France ces dernières années. En 2018, ils ont augmenté de 15% par rapport à 2017. Ce chiffre provient d’un rapport de SOS Homophobie qui rapporte également une agression physique par jour dans des espaces publics, le voisinage ou encore le monde du travail. L’association souligne en outre le caractère quotidien des signalements d’actes lesbophobes. Les chiffres du ministère de l’Intérieur confirment cette tendance inquiétante, puisque le nombre de plaintes déposées dans ce cadre a également augmenté de 15% par rapport à 2017.

Cette année, dans le prolongement de la journée mondiale de lutte contre l’homophobie et la transphobie, les avocats de Barreau de Paris Solidarité s’engagent, en partenariat avec l’association AIDES, à apporter leur aide sur les possibilités d’agir en cas d’actes LGBT-phobes.